communiqué de presse
18-09-06

Dexia organise un dejeuner débat à Singapour, le 20 septembre 2006

Né en 1996 de l’alliance de deux acteurs de premier plan dans le domaine du financement des pouvoirs publics locaux, le Crédit Communal de Belgique et le Crédit Local de France, le groupe Dexia a acquis depuis une stature très internationale. Aujourd’hui localisé dans 30 pays, il figure parmi les quinze premières banques de la zone euro, sur le critère de la capitalisation boursière.
 
Déjà familier des assemblées annuelles de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International le groupe Dexia souhaite y prendre une plus grande part désormais, et contribuer à la réflexion de la communauté financière et bancaire internationale en partageant son expertise et son savoir-faire autour des grands métiers qui constituent son core business :
 
  • Les services financiers au secteur public local, le financement de projets et le rehaussement de crédit : principalement implanté en Europe, en Amérique du Nord, dans la zone Asie-Pacifique, il est devenu le premier acteur mondial sur le marché du financement du secteur public local.
  • Les services financiers aux particuliers : avec une gamme complète de services bancaires et d’assurance à sa clientèle de ménages et de petites et moyennes entreprises, en Belgique et au Luxembourg en particulier.
  • La trésorerie et les marchés financiers.
Aux assemblées de Singapour Dexia mettra particulièrement l’accent sur son activité dans les marchés financiers. En effet, la banque a développé depuis plusieurs années une expertise particulière dans la gestion active des instruments de crédit (activité crédit spread portfolio), centrée sur les secteurs financiers, souverains et quasi-souverains ainsi que ceux de la titrisation. Ce portefeuille, d'environ EUR 70 milliards, offre une rentabilité élevée et stable tout en maintenant une liquidité et une qualité de crédit supérieure (99% des actifs sont "investment grade"). Il est géré à partir de la plateforme de Dublin, qui s'appuie sur des équipes spécialisées à New York, Berlin, Rome et Singapour. Dexia se positionne aujourd'hui comme un intervenant majeur du marché obligataire. Elle bénéficie d'une reconnaissance internationale, notamment au travers de sa filiale Dexia Municipal Agency dédiée au refinancement de l'activité Public Finance.
 
Dans cet esprit, Dirk Bruneel, membre du comité de Direction de  Dexia, propose un débat avec les banques centrales, les fonctionnaires du secteur financier et les autres banques. Le débat sera ouvert par une intervention de Anton Brender, chief economist de Dexia Asset Management, sur les « déséquilibres financiers globaux » et leurs conséquences sur les cours de change (celui de l’euro par rapport au dollar, en particulier).
 
Et si ces déséquilibres étaient plus soutenables qu’on ne le considère généralement ?
Tel est le thème soumis à la discussion lors d’un petit-déjeuner qui se tiendra le mercredi 20 septembre 2006, de 8h à 9h30, à l’hôtel Raffles The Plaza (80 Bras Basah Road – Singapore 189560).