Communiqué de presse
21-06-02

Dexia présente son plan stratégique à 5 ans 2002-2006

Ce 21 juin 2002, M. Pierre RICHARD, administrateur délégué, président du comité exécutif de Dexia réunit à Paris les représentants de la communauté financière pour présenter le plan stratégique du groupe.

Deux ans après avoir présenté au marché ses objectifs ambitieux de croissance rentable, Dexia est en mesure de les confirmer aujourd'hui pour la période de 5 ans à venir, et ce malgré un environnement radicalement différent et l'élargissement de l'assise opérationnelle du groupe réalisée dans chacun de ses métiers au cours des deux dernières années. Celle-ci a apporté au groupe, tout à la fois, un potentiel d'accroissement de ses revenus, des perspectives de gains de productivité, et le maintien à un niveau très bas du coût du risque.

Les hypothèses retenues pour l'élaboration de ce plan ont été particulièrement conservatrices pour les recettes, pour qu'il constitue un plan de marche a minima pour les équipes opérationnelles. L'accent a par ailleurs été mis sur une recherche de gains de productivité qui marque une rupture avec l'évolution passée en matière de frais généraux. Enfin la capacité du groupe à créer plus de capital que nécessaire par rapport au besoin d'autofinancement du groupe a été prise en compte pour optimiser sa performance financière.

Ainsi le groupe Dexia fixe à environ 50% son objectif de coefficient d'exploitation, et à 18 à 20% son objectif de rentabilité des fonds propres à l'horizon 2006, et il confirme que le taux moyen de croissance de son bénéfice par action pourra se maintenir à 12% par an entre 1999 et 2006.

A l'occasion de la présentation du plan stratégique, M Pierre RICHARD a déclaré :

" Avec des hypothèses volontairement conservatrices et malgré un environnement de plus en plus incertain, Dexia est en mesure de poursuivre sa stratégie de croissance rentable, et d'assurer en particulier une augmentation significative de son résultat net par action à l'horizon 2006, en dehors de toute acquisition nouvelle. Le groupe pourra ainsi continuer de servir un dividende élevé et en augmentation.

Cette perspective de croissance continue s'appuie sur les trois métiers du groupe dans lesquels Dexia bénéficie d'une expertise historique reconnue. Dans notre marche vers cet objectif, 2002 constitue certes une période plus difficile car c'est une année post-acquisition marquée de surcroît par un contexte boursier défavorable. Dans cette période d'intégration, Dexia veillera à concilier la mise en place d'une organisation efficace et la mobilisation maximale des équipes commerciales.

La capacité de génération de fonds propres de Dexia pourra lui permettre de mettre en œuvre une politique de rachat des ses propres actions, et, en fonction des opportunités, de procéder à des acquisitions susceptibles de renforcer encore ses métiers et ses revenus.

Le plan stratégique 2002-2006 confirme donc que Dexia poursuit sa route en direction des objectifs tracés pour l'ensemble du groupe et chacun de ses métiers ".

I- Des principes stratégiques réaffirmés

  • Dexia veut exercer des métiers dans lesquels le groupe occupe la première position, ou tout au moins fasse partie des premiers, ou des meilleurs.
  • Dexia maintient une répartition équilibrée de son portefeuille d'activités, que ce soit géographiquement ou fonctionnellement, ce qui garantit un bon équilibre des recettes et la continuité de leur croissance, même en cas de mauvaise conjoncture passagère. A cet égard, être une banque européenne et non nationale est un atout majeur du groupe Dexia.
  • Dexia présente un profil de risque extrêmement bas
  • Dexia exerce des activités présentant un horizon long.
  • Dexia entend poursuivre une croissance rentable : toutes les initiatives de croissance doivent, à terme, se traduire par de la création de richesse.

II- Des engagements tenus

Depuis la création du groupe en 1996 :

  • Le Bénéfice par action a progressé sans discontinuer et de façon très importante en 13 ans et le dividende servi a été en augmentation continue.
  • l'assiette opérationnelle du groupe a été élargie, plus particulièrement en 2000 et 2001.
  • Les 3 métiers stratégiques se sont développés, de façon très importante, tant par croissance organique que par acquisitions.
    • Le premier métier a triplé son résultat en 4 ans.
    • Le 3ème métier l'a quadruplé.
    • Le 2ème métier a connu la croissance la moins forte, ce qui renforce le caractère stratégique de l'acquisition d'Artesia.

Les objectifs fixés en 1996 pour 2001 ont été pleinement atteints :

    • Dexia fait aujourd'hui partie du clan des grands acteurs du paysage bancaire européen ;
    • Dexia fonctionne comme un groupe, au même titre que les autres entreprises du secteur, avec un portefeuille d'activités bien équilibré ;
    • Dexia est le leader mondial du financement des équipements collectifs et fait partie des meilleurs dans chacun de ses métiers ;
    • Dexia a créé de la valeur pour ses actionnaires.

La base opérationnelle construite au cours des dernières années constitue aujourd'hui un excellent tremplin pour la croissance de Dexia dans les années à venir.

III- Des ambitions à la fois simples et hautes

La croissance du bénéfice par action est au coeur du plan stratégique à 5 ans.

Le groupe entend :

1. Cultiver de façon intensive ses territoires d'excellence, sur des marchés profonds.
2. Focaliser ses ambitions sur certains types de services, de clientèles et de marchés géographiques,
3. Améliorer sa productivité,
4. Maintenir son faible profil de risque.

IV- Un développement dynamique des trois métiers stratégiques

1- Le financement de l'équipement collectif et le réhaussement de crédit

L'objectif stratégique à moyen terme consiste à consolider définitivement le leadership mondial de Dexia dans ce métier, avec une priorité aux deux grandes régions que sont l'Europe et l'Amérique du Nord, et une stratégie adaptée dans chacune des deux régions : en Europe, le groupe a comme vision l'unification du marché européen, qui permettra de dégager d'importantes économies d'échelle. Dexia est le seul à pouvoir prétendre occuper une place en tant qu'acteur européen. L'Europe est le marché domestique de Dexia sur ce métier. Aux Etats-Unis, l'objectif est de s'appuyer sur la capacité de croissance structurelle de Financial Security Assurance (FSA) et de continuer à développer les synergies entre Dexia Crédit Local et FSA.

" La clientèle du secteur public est pour le groupe Dexia dans son ensemble un véritable gisement : il concerne nos trois métiers et nous n'en sommes qu'au début de son exploitation pour les deuxième et troisième métier, qu'il s'agisse de la gestion d'actifs ou de l'assurance des personnes notamment", a déclaré M. Pierre RICHARD.

Un plan à cinq ans conservateur a été établi : il table sur cette base sur une croissance des revenus de 4% par an, et une augmentation du résultat net de 7% par an, et 8% à taux de change constant.

Ce métier continuera de performer de façon excellente, tant au niveau du coefficient d'exploitation (36% en 2006) que du rendement des fonds propres économiques ( 21% en 2006).

2- Les services financiers de proximité

Le groupe se focalisera sur l'intégration d'Artesia et de Dexia Banque en Belgique, afin qu'en 2005 les synergies annoncées en 2001 soient d'au moins de 255 millions d'euros par an.

L'objectif central est d'augmenter la part relative de ce métier dans le total des bénéfices du groupe, pour la faire passer de 15% en 2001 à 23 % en 2006. Cette opération fera de Dexia Banque un vrai leader de la banque de détail en Belgique, avec plus de trois millions de clients.

Les revenus de ce métier seront appelés à augmenter de 5% par an, sous l'effet notamment des synergies avec Artesia. Dexia a également l'ambition de réduire le coefficient d'exploitation de ce métier à 65% à horizon 2006 et d'en faire croître la rentabilité des fonds propres à 25%. Sur cette base, le résultat net devrait augmenter de 19% par an.

3- La gestion d'actifs financiers

Ce métier très porteur pour le groupe a vocation à le rester, même s'il subit la mauvaise conjoncture boursière actuelle.

Dexia a l'ambition de devenir un véritable leader européen dans certaines spécialités de ce métier, et il se donnera les moyens de la réaliser. C'est le cas notamment dans la banque privée off shore et dans l'administration de fonds où Dexia détient une position très importante et en forte croissance.

Le plan à 5 ans, basé sur des hypothèses de croissance moyenne des revenus prudentes (6% par an), prévoit une croissance du résultat net à 2 chiffres (+ 14% par an), une diminution du coefficient d'exploitation de 10 points (53% en 2006) et une rentabilité des fonds propres économiques fixée à 58%.

L'exposé de M. Pierre RICHARD et les documents présentant le plan stratégique peuvent être consultés sur le site internet www.dexia.com