Communiqué de presse
30-10-02

Mesures engagées chez Dexia Bank Nederland. Incidences financières et éclairages sur les résultats du 3ème trimestre et de l'année 2002

En conséquence d'un environnement de marché détérioré, et de la mauvaise publicité faite depuis quelque temps aux activités de leasing d'actions aux Pays-Bas, les comités exécutifs de Dexia et de Dexia Bank Nederland (DBnl) ont engagé des mesures de fond pour permettre au groupe de poursuivre ses activités dans ce pays en les adaptant à leur nouveau contexte.
Ces mesures consistent dans la séparation des activités en deux lignes principales, dans la réorientation des activités grand public, et dans la réduction vigoureuse des coûts.

Séparation des activités en deux lignes principales

DBnl exerce ses activités dans deux domaines: l'un d'eux concerne les produits financiers destinés au grand public, et l'autre la gestion d'actifs et le conseil courtage d'actions. Dans l'environnement actuel, ces deux secteurs ont à affronter des défis importants mais de nature différente. De plus, la mauvaise image actuelle des produits de leasing d'actions est de nature à pénaliser les métiers de gestion d'actifs et de courtage et conseil. L'incidence négative de ces deux facteurs est désormais supérieure au bénéfice qu'il y avait eu, en son temps, à réunir les deux branches d'activité à l'intérieur d'une organisation unique. C'est pourquoi il est envisagé de séparer DBnl en deux entités. L'une sera centrée sur les activités grand public et opérera sous l'enseigne Dexia Bank Nederland. L'autre sera spécialisée dans la gestion d'actifs, le conseil et courtage d'actions, et ré-adoptera la marque Kempen & Co. Le groupe Dexia garantira que la réorganisation prévue sera conduite de sorte à protéger les intérêts de toutes les contreparties de l'actuelle DBnl, et des deux nouvelles entités, qui opèreront chacune avec le statut bancaire. La demande d'une licence bancaire supplémentaire sera introduite auprès de la Banque Centrale des Pays-Bas.

Organes de direction

Comme annoncé en septembre, M. Joop Krant abandonnera ses fonctions de Président de Dexia Bank Nederland le 1er décembre prochain. A partir de cette date, le Comité Exécutif de DBnl sera présidé par M. Dirk Bruneel, par ailleurs membre du Comité exécutif de Dexia, qui pilotera la réorganisation. La proposition de cette nomination a été introduite auprès de la Banque Centrale des Pays-Bas

ACTIVITÉS DE LEASING D'ACTIONS

Le groupe Dexia se préoccupe de la situation des clients souscripteurs de ce type de produits, qui ont souffert de la forte baisse de la bourse d'Amsterdam. Dans le souci de préserver autant que possible la qualité des relations commerciales, Dexia Bank Nederland étudie la possibilité d'offrir individuellement aux clients un réaménagement de leurs contrats permettant d'apporter les remèdes appropriés. Ce dispositif fait actuellement l'objet de discussions avec " Stichting Leaseverlies ", une association de défense de clients souscripteurs du produit.

Dans leur version actuelle, les produits de leasing d'actions ne seront plus distribués. L'éventail de produits distribués par l'entité grand public sera modifié en profondeur, de façon à prendre en compte les changements intervenus dans la fiscalité des produits d'épargne, la mauvaise conjoncture boursière actuelle, et la désaffection du public pour les produits de leasing d'actions. Dans cette catégorie, seuls des produits de long terme, correctement diversifiés et amortissables, seront distribués. Par ailleurs, Dexia Bank Nederland se concentrera sur l'introduction aux Pays-Bas de produits tels que " Safe Invest ", " VIP Invest " ou autres produits structurés, existant déjà dans le groupe. La distribution se fera par le truchement des canaux indirects.

Recentrage des opérations. Transfert des activités de conservation. Réduction vigoureuse des coûts

Dexia Securities Services (nouvelle dénomination de l'ex-CDC Labouchere), qui opère dans le domaine de la conservation de titres sera transférée à Dexia BIL pour faire partie de Dexia Fund Services. Un effectif de 35 employés à plein temps est concerné par ce transfert.

En conséquence du recentrage prévu, tant dans les activités orientées vers la clientèle grand public que dans le domaine de la gestion d'actifs et du conseil et courtage d'actions, l'effectif combiné des deux nouvelles entités sera, en dehors des transferts prévus vers d'autres entités du groupe, réduit de 110 à 170 postes. La mise en place de cette réduction d'effectifs est prévue pour début 2003.

Les modalités de la réorganisation envisagée et des mesures de réduction des coûts ont été présentées au conseil d'entreprise de DBnl.

Incidences financières

Le changement de l'horizon commercial et la réorganisation prévue ont conduit le groupe à ré-examiner la valeur de ses actifs aux Pays-Bas et à en envisager la dépréciation. Celle-ci sera toutefois sans conséquence au niveau des capitaux propres, réserves et résultats consolidés de Dexia, étant rappelé que le goodwill sur les acquisitions de Bank Labouchere et de Kempen & Co avait été déduit en une fois sur les fonds propres consolidés du groupe au moment de l'acquisition de ces deux sociétés. En revanche cette dépréciation aura un impact sur les comptes de bilan et sur le résultat imposable des entités actionnaires.

Il est par ailleurs envisagé de constituer une provision correspondant à l'estimation des charges futures liées au réaménagement des contrats, aux coûts de gestion de l'encours de leasing d'actions, aux contentieux résiduels, ainsi qu'aux divers coûts de restructuration. Le montant de la provision envisagée est considéré comme adéquat, au regard de l'ensemble de ces risques et charges.

Les mesures ci-dessus sont soumises à l'approbation du Conseil d'Administration de Dexia, et seront réalisées sous réserve de l'accord de toutes les autorités compétentes. Les détails en seront présentés en même temps que les résultats du 3ème trimestre, soit le 5 décembre 2002.

Eclairages sur les résultats du 3ème trimestre et de l'année 2002

La dégradation des marchés de capitaux, outre son incidence sur les opérations aux Pays-Bas, a également affecté les résultats et la valorisation des portefeuilles de négociation, de placement et de participation détenus par le groupe. Le bénéfice net comptable du 3ème trimestre 2002, estimé à l'issue des travaux préliminaires d'arrêté des comptes, s'inscrira ainsi en baisse notable par rapport à celui du trimestre précédent.

Compte tenu de ces éléments, et vu la mauvaise conjoncture persistante des marchés, le bénéfice net estimé à ce jour pour l'ensemble de l'année devrait s'inscrire en baisse modérée, d'environ 10%, par rapport à celui de 2001, après prise en compte de tous les produits et charges exceptionnels de l'année. Ces résultats n'affecteront ni la capacité de distribution du dividende, ni le niveau élevé des fonds propres du groupe, le ratio Tier One devant rester en ligne avec l'objectif déjà annoncé d'environ 9%.

Conformément au calendrier de communication prévu, le groupe présentera au marché le 5 décembre prochain ses résultats au 30 septembre 2002, à l'issue du Conseil d'administration.

Dirk Bruneel, 52 ans, diplômé en sciences économiques de l'Université de Gand, commence sa carrière au service des études économiques de la CGER et est nommé membre du comité de direction en 1992. Fin 1993, il rejoint le comité de direction de la BACOB, dont il devient président en 1995. Après une fusion le groupe se nomme Artesia Banking Corporation et il en préside le comité de direction en octobre 1998. Depuis août 2001, il est membre du comité exécutif de Dexia.