Communiqué de presse
08-02-01

Resultats commerciaux et activite 2000 en progression dans chacun des metiers du groupe Dexia

Le Conseil d"administration de Dexia qui s"est tenu le mardi 6 février 2001 a pris connaissance du rapport d"activité. L"activité a été marquée par une progression très satisfaisante, et en ligne avec les tendances observées au premier semestre, dans chacun des métiers du groupe Dexia.

1. Financement de l"équipement collectif (Public & Project Finance)

L"encours total à long terme (bilan et hors bilan) s"est élevé, au 31 décembre 2000, à 150,6 milliards d"EUR (y compris les encours des filiales mises en équivalence pris à 100%), en progression de 5,4% par rapport à fin 1999 (et de 6,5% hors encours de la filiale allemande). La progression de cet encours n"est due que dans une très faible mesure aux modifications de périmètre (intégration globale depuis le 1er janvier 2000 des encours de la filiale slovaque Prva Kommunalna Banka).

Ainsi, globalement, l"encours est en croissance dans les 2 grands marchés du métier : le secteur public progresse de 5,3%, à 98,2 milliards d"EUR (hors Allemagne) ; quant au domaine des financements structurés, leur encours progresse de 14,5%, à 11,2 milliards d"EUR.

Dans tous les marchés régionaux, l"encours est en augmentation, mais dans des proportions inégales. Ainsi, en France, où la tendance à la réduction de la dette des collectivités se poursuit, l"encours des financements à long terme a néanmoins légèrement progressé, de 0,5%, à 52,2 milliards d"EUR. Similairement, en Belgique, l"encours a cru de 1,1% à 23,8 milliards d"EUR. En Italie, la forte mobilisation des équipes commerciales dans un environnement très compétitif a permis d"inscrire l"encours en très légère augmentation (+0,1%), malgré un fort mouvement de remboursements anticipés. De même, en Allemagne, l"encours n"a progressé que de 0,2%. Ailleurs, les progressions ont été bonnes, comme en Grande Bretagne (+4,8%), voire très importantes, comme aux USA (+48%) où l"encours atteint maintenant 11,3 milliards d"EUR (hors activité de rehaussement de crédit).

Au-delà de l"activité de financement à long terme, la collecte de ressources auprès de la clientèle de ce métier a connu une hausse importante, de 8,2%, pour s"inscrire à un encours de 12 milliards d"EUR à fin 2000, avec une percée notable en France (+41% à 1,7 milliards d"EUR).

Par ailleurs, l"effort de diversification de l"offre auprès du secteur public local a connu un développement également satisfaisant, notamment en ce qui concerne l"activité de courtage de la filiale d"assurance Sofaxis qui a augmenté de 6,5% pour s"inscrire à 145,1 millions d"EUR de primes.

Chez FSA, entrée dans le périmètre du groupe depuis le 1er juillet 2000, l"encours assuré, à fin 2000, d"obligations des collectivités locales américaines a progressé de 9,5% en un an, à 153,7 milliards d"EUR. A noter que, depuis le rachat de FSA par Dexia en mars 2000, plus d"une douzaine d"opérations communes ont pu être réalisées dans le domaine du rehaussement de crédit des obligations municipales, témoignant du fort potentiel de synergies commerciales existant désormais dans le groupe.

2. Banque commerciale de proximité

Dexia a vu progresser ses volumes d"affaires dans chacune de ses activités .

- Avoirs de la clientèle

L"encours des avoirs de la clientèle à fin 2000 (dépôts traditionnels, bons de caisse, produits de gestion collective et d"assurance vie, obligations Dexia, mais hors comptes titres) s"élève à 59,0 milliards d"EUR, en hausse de 3,2% sur un an. La décomposition de ces encours confirme la tendance à la désintermédiation, souhaitée par le groupe. En effet, l"encours des dépôts et bons de caisse recule de 3,1% par rapport à la fin 1999 pour s"inscrire à 38,0 milliards d"EUR au 31 décembre 2000. Dans le même temps, l"encours des OPCVM, à 13,0 milliards d"EUR à la fin décembre 2000, progresse de 11,4% depuis le début de l"année. Par ailleurs, les obligations Dexia souscrites par la clientèle du réseau s"élèvent à 5,6 milliards d"EUR (+22,5%). Enfin, l"encours d"assurance-vie, progresse de 37,1% , à 2,4 milliards d"EUR. De sorte que, au 31 décembre 2000, les encours d"avoirs de la clientèle autres que les dépôts et bons de caisse représentent 35,6% de l"encours total de leurs avoirs dans le groupe, contre 24,9% à la fin 1998 et 31,5% à la fin 1999.

- Les crédits

Au 31 décembre 2000, l"encours de crédits « retail » du groupe atteint 14,2 milliards d"EUR en hausse de 10,9% par rapport à la fin de l"année 1999. Dans cet encours global, les crédits hypothécaires ont connu, dans un marché pourtant assez peu porteur, une évolution dynamique depuis le début de l"année et s"inscrivent en hausse de 8,7% à 7,6 milliards d"EUR. L"encours de crédits à la consommation et de découverts en compte reste quant à lui stable à 1,9 milliards d"EUR, et les encours de crédits aux professionnels, indépendants et petites entreprises, augmentent de 20,4% par rapport à la fin de l"année 1999 pour s"inscrire, au 31 décembre 2000, à 4,7 milliards d"EUR.

- La bancassurance

Tous produits confondus (y compris les contrats d"assurance vie évoqués plus haut), la production de primes d"assurance auprès de la clientèle retail du groupe s"est élevée en 2000 , à 987 millions d"EUR, soit une progression de 21,7% par rapport à la production de l"année 1999. Cette évolution globale procède de tendances très différentes selon le type de produit, et elle résulte notamment de la nouvelle organisation du métier, centrée autour de Dexia Insurance.

Ainsi, sur l"activité « Non-vie », la production de l"année a très légèrement augmenté (+2,4%), pour atteindre 104 millions d"EUR contre 101 millions d"EUR un an auparavant. Dexia Insurance poursuivant sa politique d"externalisation du risque, la part de l"activité de distribution de produits tiers augmente au détriment de l"activité de souscription directe. Ainsi, au 31 décembre 2000, les primes collectées au titre de produits de tiers représentent 40,5% du total des primes encaissées dans la branche non-vie (contre 36,2% un an auparavant).

Sur l"activité « Vie », qui représente 89,5% des flux d"affaires nouvelles de l"activité de bancassurance, la production a atteint 883 millions d"EUR au 31 décembre 2000, en progression de 24,4% par rapport à l"année 1999.

La production a été particulièrement dynamique en ce qui concerne les produits de la « branche 23 » (contrats en unité de compte). Le nouveau contrat « Dexia Life Fund » a notamment connu un grand succès commercial et représente déjà près de 50% de la collecte des produits « Vie » du métier.

3. Gestion Financière (Banque Privée, Gestion d"actifs et Administration de fonds)

Le groupe Dexia continue d"enregistrer d"excellentes performances, et ce malgré la conjoncture boursière et monétaire volatile et la faible valorisation des actifs financiers qui a marqué la période. Rappelons que le groupe a procédé à plusieurs acquisitions en 2000. La principale d"entre elles a été celle, aux Pays-Bas, de la Banque Labouchere (intégrée à partir du 2ème semestre 2000), qui a enregistré des performances commerciales remarquables, signalées chaque fois que nécessaire dans les rubriques ci-dessous.

· En Banque privée, le montant des avoirs de la clientèle s"élève, au 31 décembre 2000, à 29,2 milliards d"EUR, en augmentation de 4,4% par rapport à l"année précédente et ce malgré l"impact négatif de la détérioration des marchés financiers. Les encours d"avoirs de la clientèle privée de la Banque Labouchere, qui s"élèvent à 1,6 milliards d"EUR, viennent s"ajouter à ce montant.

· En Gestion d"Actifs, l"encours géré qui s"élève à 62,1 milliards d"EUR, s"est accru de +34,7% en un an , en partie sous l"effet de l"intégration des encours de la Banque Labouchere (« share leasing » pour 6,2 milliards d"EUR et gestion sous mandat pour 1,4 milliard d"EUR à fin décembre 2000), mais aussi grâce à la collecte de capitaux et de clients nouveaux. Si l"on élimine les doubles-comptages (les comptes gérés pouvant inclure des OPCVM du groupe), le total géré s"élève à 54,4 milliards d"EUR, en augmentation de 33,3% sur un an. L"activité de gestion d"actifs témoigne concrètement des synergies qui peuvent exister entre les différentes lignes de métier du groupe Dexia: environ 6% des encours des OPCVM gérés sont apportés par le métier Public Finance, 54% par la banque de proximité et 40% par la banque privée.

· Enfin, dans la Gestion Administrative de Fonds, la croissance s"est réalisée dans un contexte de marché globalement difficile, marqué par la stagnation ou la baisse des principales Bourses, notamment au dernier trimestre. Dans la fonction de banque dépositaire, les capitaux sous conservation s"élèvent, à la fin décembre 2000, à 98 milliards d"EUR soit une hausse de 20,6% par rapport à la fin de l"année 1999. L"activité d" administration centrale a, quant à elle, connu une croissance de 19% sur l"année, les fonds administrés totalisant 103,5 milliards d"EUR. L"activité d"agent de transfert a progressé de près de 40% sur l"année, l"encours administré se montant à 185,8 milliards d"EUR à la fin 2000, et Dexia reste, dans ce secteur, le premier acteur du marché luxembourgeois (lui-même premier marché européen de l"industrie des fonds) avec une part de marché de 32% en nombre de fonds gérés pour compte de tiers, et 40% en volume. Dans cette spécialité, Dexia a multiplié par plus de 2, en deux ans, ses encours de capitaux gérés, par l"effet de l"élargissement de sa gamme de services, de son développement international, et en tirant parti de la croissance très élevée existant dans ces marchés.

4. Refinancement du groupe, Portefeuille d"investissement et Assurance des « ABS »

Les activités liées au refinancement et à la gestion du bilan du groupe, coordonnées par la Direction des Marchés de Capitaux, se sont enrichies d"une nouvelle spécialité en 2000, le Rehaussement de Crédit des Asset Backed Securities (« ABS »), du fait de l"acquisition de FSA.

Les volumes d"affaires ont donc, dans cette ligne d"activité également, connu une progression notable. Ainsi, au cours de l"année 2000, le volume des refinancements à long terme s"est élevé à 21,8 milliards d"EUR, dont 8,5 milliards d"EUR d"obligations foncières émises par Dexia Municipal Agency. Par ailleurs le portefeuille d"investissement du groupe, composé très majoritairement d"instruments de créances publiques ou privées, s"est élevé à 35 milliards d" EUR à fin 2000, contre 30 milliards d"EUR à fin 1999. Enfin, l"activité de réhaussement de crédit des ABS conduite par FSA a connu un essort très important en 2000. L"encours assuré (principal et intérêts des émissions garanties) s"élève à 88,5 milliards d"EUR à fin 2000, contre 69,7 milliards d" EUR à fin 1999, soit une progression de 27%.