Portefeuille d'actifs

 
Dexia a pour mission principale de procéder à la gestion en extinction maîtrisée de son bilan afin de minimiser les risques pour les États et le système financier mondial.
Au cours du premier trimestre 2014, le groupe Dexia a achevé le processus de cession de ses entités opérationnelles jugées viables, selon le plan de résolution ordonnée convenu avec la Commission européenne. Le bilan ayant dorénavant atteint sa taille cible, le groupe se consacre à la gestion de ses actifs résiduels en extinction.
 
Dexia s’est engagé auprès de la Commission européenne à arrêter toute nouvelle activité commerciale ; son bilan est voué à s’amenuiser au fil du temps à mesure de l’amortissement naturel des actifs subsistants. Le groupe peut par ailleurs procéder à des cessions opportunistes dans le cadre de sa gestion des risques.
 

Stratégie de gestion du portefeuille

La stratégie de gestion du portefeuille de Dexia, telle que définie dans le plan de résolution ordonnée approuvé par la Commission européenne en décembre 2012, vise à gérer les actifs résiduels jusqu’à l’extinction du portefeuille, tout en protégeant les intérêts des États en leur qualité d’actionnaires et garants, de façon à éviter une recapitalisation du groupe ou une activation des garanties d’État.
Cette stratégie implique une gestion prudente du portefeuille et une surveillance attentive des risques, ce qui correspond aux objectifs des métiers « Actifs » et « Risque » du groupe Dexia.
D’une part, le métier « Actifs » veille au suivi de l’ensemble des actifs, sur tous les marchés, afin de protéger et d’optimiser leur valeur. Dans le but de préserver la base de capital de Dexia, il est chargé d’exploiter les possibilités qu’offrent les marchés de limiter les pertes et de sauvegarder les marges dans le cadre de la restructuration d’actifs, du remboursement anticipé d’engagements ou de l’élimination de risques dans le portefeuille.
D’autre part, la filière « Risque » surveille étroitement les expositions du portefeuille du groupe, en prenant en compte les concentrations sur des contreparties et des secteurs particuliers. Ses missions consistent à identifier et gérer les risques, à émettre des alertes et à proposer des mesures correctives en fonction des besoins. En particulier, la filière « Risque » détermine le montant des réserves jugées nécessaires et peut même décider du désengagement d’actifs spécifiques en collaboration avec le métier « Actifs ».
 

Répartition du portefeuille

Compte tenu de la nature de l’activité historique de Dexia Crédit Local, le portefeuille résiduel du groupe montre une concentration significative sur les dettes souveraines et les entités du secteur public, qui représentent environ 69% du total de ses actifs au 30 juin 2016. La majorité de cette exposition aux dettes souveraines et au secteur public se situe au sein de l’Union européenne et aux États-Unis.

 

 


 


 

Répartition du portefeuille par maturité

Au 30 septembre 2016, environ 60% du portefeuille de Dexia affiche une durée résiduelle jusqu’à l’échéance supérieure à 10 ans. Ce profil de long terme est dû à la nature particulière de l’activité de financement du secteur public de Dexia Crédit Local, qui est principalement constitué de prêts à moyen et à long terme accordés aux collectivités publiques locales.
 

Répartition du portefeuille par maturité (EAD1 in %)

 





 

Répartition du portefeuille par notation

Le portefeuille se caractérise par un profil de bonne qualité avec 89% des expositions notées "investment grade". Les actifs qualifiés de "non-investment grade" sont situés principalement dans la tranche BB. Le portefeuille est rigoureusement suivi par des équipes expérimentées.
 




 
(1) L'exposition par défaut (Exposure at Default - EAD) au 30 septembre 2016 correspond à la meilleure estimation de l'exposition au risque de crédit en cas de défaut du débiteur.