Profil

 
Dexia est une institution bancaire détenue à 99,59 % par les États français et belge en situation de résolution ordonnée, comme convenu avec la Commission européenne le 28 décembre 2012.
  
Mandat 
 
La mission de Dexia est de gérer en extinction ses actifs résiduels, en veillant à préserver les intérêts de ses actionnaires et garants. 

Supervision
 
Dexia SA, société mère du groupe, est une société anonyme et un établissement financier régi par la loi belge. En tant qu’établissement important pour le système financier Eurozone, Dexia est supervisé par la Banque Centrale Européenne depuis le 4 novembre 2014, avec le soutien de la Banque Nationale de Belgique.
Dexia Crédit Local est l’entité opérationnelle principale et l’émetteur du groupe. Titulaire d’une licence bancaire et basée en France, cette entité se trouve également sous la tutelle de la Banque Centrale Européenne et de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) française.
 
Contexte 
 
Leader historique du financement du secteur public fournissant des services bancaires et financiers aux gouvernements et au secteur public local dans près de 30 pays dans le monde, Dexia a dû lancer un processus de restructuration à la  suite à la grave crise de liquidité fin 2008. Ce plan de restructuration, mis en œuvre grâce à des aides d'État, visait à recentrer le groupe sur ses activités cœur, afin de réduire son profil de risque et améliorer la structure de son bilan.
 
Malgré les progrès significatifs accomplis dans la réduction des déséquilibres financiers, la crise de la dette souveraine européenne de 2011 a lourdement frappé Dexia SA. Afin d'éviter le risque systémique d'une liquidation désordonnée du groupe, un « plan de résolution ordonnée » a été mis en œuvre avec le soutien des Etats en octobre 2011. 

Plan de résolution ordonnée
 

Le plan de résolution ordonnée approuvé par la Commission européenne le 28 décembre 2012 prévoit la cession des franchises commerciales vendables et la gestion en extinction des actifs restants.

Afin de permettre la résolution ordonnée de Dexia SA, le groupe a bénéficié d'aides d'État via une augmentation de capital de Dexia SA d'un montant de 5,5 milliards d'euros souscrite par les États belge et français qui détiennent à ce jour respectivement 52,78 % et 46,81 %, et une garantie de liquidité de 85 milliards d'euros financée par les États belge, français et luxembourgeois. 
 
Principales étapes de la résolution ordonnée 
 
Automne 2011 :
- Impact de la crise de la dette souveraine et dégradation de la notation entraînant le lancement de la procédure de résolution ordonnée - vente de Dexia Bank Belgium (désormais Belfius Banque et Assurances) à l‘Etat belge
 
2012 :
- Vente de RBC Dexia Investor Services, DenizBank, Banque Internationale à Luxembourg
- Approbation du plan de résolution ordonnée par la Commission européenne (28/12/2012)   
- Souscription par les Etats belge et français à l'augmentation de capital de Dexia SA (31/12/2012) 
 
2013 :
- Garantie de financement octroyée par les Etats belge, français et luxembourgeois (24/01/2013)
- Vente de la Société de Financement Local (entité mère de la Caisse Française de Financement Local, connue anciennement sous le nom de Dexia Municipal Agency) dans le cadre de la création d'un nouveau schéma de financement du secteur public local en France
- Vente, entre autres, de Dexia Kommunalkredit Bank Polska, Dexia Bail, Public LLD, Sofaxis, Domiserve, Associated Dexia Technology Services Signature d'un accord portant sur la vente de Dexia Asset Management
 
2014:
- Lancement du « projet d’entreprise » destiné à adapter le modèle opérationnel à la taille évolutive du bilan.
- Vente de Dexia Asset Management et de la participation de 40% dans Popular Banca Privada
 
2015:
- Remboursement des derniers encours de dette garantie souscrits par Belfius et des derniers encours d'obligations bancaires garanties utilisées dans le cadre du mécanisme dérogatoire d'auto-souscription (own use) accordé par la BCE
- Simplification de la structure du groupe et lancement de chantiers importants d'optimisation du modèle opérationnel
- Poursuite de la réduction des portefeuilles d'actifs
 
2016:
- Centralisation des activités de Dexia en Espagne et au Portugal
- Réflexions sur l'externalisation de certaines activités de production de Dexia
- Retrait de la cotation des actions de Dexia sur les Bourses de Paris et Luxembourg
- Poursuite de la simplification des structures du groupe
 
2017:
- Gestion dynamique du bilan et du risque de crédit
- Conversion des actions de préférence
- Renforcement du modèle opérationnel : signature d'un contrat d'externalisation de services avec Cognizant
 
S1 2018:
- Cession de la participation de 58,9% dans Dexia Israël Bank
- Simplification du réseau international
- Renforcement du modèle opérationnel : mise en oeuvre du contrat d'externalisation de services avec Cognizant
 
Gouvernance et organisation
 
Dexia a simplifié et unifié la gouvernance de Dexia SA et Dexia Crédit Local en ligne avec le nouveau périmètre du groupe. La composition du nouveau conseil d'administration reflète la structure actionnariale du groupe.
 
Sur le plan opérationnel, le groupe a rationalisé son organisation autour de deux métiers, en accord avec sa mission :
- un « métier Actifs » en charge de la gestion en extinction des actifs du groupe pendant la période de dénouement, tout en protégeant et renforçant leur valeur ;
- un « métier Financements et Marchés » en charge de sécuriser à tout moment la liquidité du groupe en garantissant et optimisant le financement.
 
Les filières comprennent les départements Risque, Finance, Secrétariat général, Opérations et systèmes d'information, Communication et Marque, Ressources humaines et Transformation.
 
Evolution du Bilan
 

Au 30 juin 2018, le toptal bilan consolidé du groupe s'élève à EUR 168,3 milliards, contre EUR 180,9 milliards au 31 décembre 2017. La forte baisse induite par la politique dynamique de réduction du portefeuille d'actifs et l'évolution des paramètres de taux a été partiellement compensée par l'impact de la 1re application de a norme IFRS 9 (EUR +2,7 milliards).

Pour avoir plus d'information, veuillez consulter le Rapport Financier S1 2018, en cliquant sur le lien suivant :